Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Les satyrs

Au cours de l'Âge des Dieux, on pensait que les Dieux eux-mêmes ont cherché à créer une race parfaite.
Une telle genèse est sensé expliquer l'existence des Satyrs, une mystérieuse race originaire des terres de l'Est d'Aradoth.

L'histoire des Satyrs de l'âge du Dragon et, cependant, fortement différente par rapport à celle des autres races de cette ère.
Leurs terres d'accueil dans l'est d'Aradoth ont été assez loin du reste des races vivantes.
Par conséquent les Satyrs sont restés fidèles à leur dieu, Bachanatus.
 En fait, la légende raconte que c'est en invoquant Bachanatus lui même qu'une puissante magie a fait que les autres races  ont oublié l'existence des Satyrs.

Ils étaient considérés comme les plus grands des artistes et universitaires au cours de leur association avec les autres races ; logique donc qu'ils soient restés sous serment auprès de leur divinité, le Dieu de l'art et des réjouissances.

On pense que les Satyrs et les elfes ont vécu côte à côte dans les forêts anciennes qui couvraient une grande partie du continent à un moment donné.

La raison pour laquelle les Elfes ont quitté leurs terres à l'est n'est pas connue, mais les écrits relatant ces évènements sont peut être encore présents dans certaines reliques.

Les Satyrs ont récemment refait surface parmi les races d'Istaria. Pendant de nombreuses années le seul contact avec eux a été établi avec des appareils de contrôle mental sur quatre îles lointaines
En effet, entre temps, le satyrs sont tombés sous le controle de l'Aegis.

 

Physiquement, le Satyr a la forme de l'homme avec la grâce et la physionomie des Elfes. 
Les traits les plus marquants du Satyr, cependant, sont leurs jambes couvertes de fourrure, les pieds fourchus, et des cornes de bouc.

 Le mâle et la femelle Satyr partagent leurs ressemblances avec  les "hommes-chèvre" comme on les appelle parfois.

 La peau du Satyr est lisse, encore soupçonnée d'être beaucoup plus résistante que les apparences laissent le penser. 
Tout comme les démons, le Satyr est très fier de ses cornes. Il est estimé que, pour les mâles, plus les cornes sont imposantes, plus elles sont signes de puissance et de haut rang au sein de leur société.
Les Satyres sont en général plus en phase avec  la grâce et l'équilibre qu'avec la force brute.

Certains magiciens ont même été vu parmi eux.